Tout savoir sur la viande séchée


Tout savoir sur la viande séchée

La viande de bœuf séchée est plus répandue et plus familière en termes de viande déshydratée. Mais il est tout à fait possible de conserver quasi tous les types de viande avec le système de déshydratation.  Poursuivez votre lecture et on vous dit tout sur la viande séchée. Des différentes méthodes de procéder pour leur obtention en passant par les avantages qu’ils apportent pour la santé. 

D’où vient la viande séchée et quelle viande est idéale pour être séchée ?

Pour revoir exactement d’où vient la viande séchée, il faut avoir une machine à remonter dans le temps. Car en effet, depuis la préhistoire, nos prédécesseurs à cette époque séchaient leurs viandes pour qu’elles ne périssent pas. En tout cas, assez efficacement pour que la viande se conserve le plus longtemps possible. Néanmoins, le traitement de la viande pour les fins de conservation a connu d’importantes améliorations, toutes plus efficaces les unes que les autres. De nos jours, la viande séchée est consommée dans presque tous les pays du monde avec chacun sa manière de la cuisiner. En voici quelques exemples :

  • La viande du Vallais, des Grisons et les saucisses sèches du Vallais en Suisse.
  • La viande de renne, le kuivaliha en Finlande
  • Le kadid au Maghreb
  • La cecina en Espagne, Cuba et Mexique
  • La bressaola en Italie et le 
  • Biltong en Afrique du Sud, etc.

Quels types de viandes utilisées pour faire de la viande séchée ?

La base de la réussite d’une viande séchée est le choix de la viande utilisée. Elle doit être maigre puisque l’ultime condition d’une viande séchée parfaite est sa faible teneur en gras. Plusieurs types de viandes peuvent être séchés comme : le magret de canard, le filet de bœuf ou encore le filet mignon. Mais aussi de la viande de cerf et du mouton. Quelle que soit la nature de la viande, du moment qu’elle réponde aux conditions requises, elle est parfaite pour être séchée.  

Pourquoi manger de la viande séchée ?

Tout d’abord, la viande séchée est par nature (c’est-à-dire par le processus par lequel elle a été soumise) une viande qui a perdu une grande partie de ses graisses, et cela au profit de ses protéines. Donc, c’est un met idéal pour les sportifs et ceux qui surveillent leur ligne et la qualité de leur alimentation.

Ensuite, la déshydration de la viande empêche les bactéries de la décomposition de se multiplier. Ce qui par conséquent, rallonge considérablement sa durée de vie ou de conservation.

Enfin, la raison la plus importante pour laquelle il faut manger de la viande séchée, c’est pour son goût brut et sa texture en bouche. Mais aussi les nutriments qu’elle renferme qui sont rehaussés grâce à leurs processus de préparation, comme le séchage au soleil à titre d’exemple. Ce traitement culinaire présente une autre façon d’apprécier la viande, et par la même occasion évite d’avoir à se débarrasser de quantités de nourritures qui sont éventuellement en surabondance. 

Comment faire votre propre viande séchée ?

Pour faire de la viande séchée, on va prendre comme exemple la viande de bœuf ; puisque le processus pour la sécher est la même que pour le filet de porc, le canard (magret) ou le mouton. Vous avez besoin de filet de bœuf, du gros sel, de l’herbes de Provence et comme matériel, un torchon propre et un peu de ficelle. 

Placez la viande dans un récipient rectangulaire et recouvrez-la de gros sel. Placez ensuite ce récipient dans le bac à légume de votre réfrigérateur. Là, il faut compter entre 2 et 5 jours. Si c’est 1 kg de vende, c’est 5 jours et si c’est de 250 gr ou moins, c’est 2 jours. Après ce délai, rincez la viande avec de l’eau claire et immergez-la dans de l’eau. Laissez dessaler pendant 24 h en changeant l’eau 3 fois tous les 8 h.

Mettez le filet sur une planche et saupoudrez d’herbes de Provence, massez la viande avec les mains (propre bien sûr) et enroulez-la dans un torchon et ficelez le tout. 

Accrochez le filet dans une cave pour qu’elle sèche, et cela entre 10 et 30 jours (cela dépend du poids de la viande). Si vous n’avez pas de cave, le frigo est la solution. Mais surtout, ne la mettez pas en contact avec les légumes et les fruits. Si c’est au frigo, retournez-la de temps en temps.

Cette technique est artisanale, mais il est tout à fait possible de faire sécher une viande avec un four pour un résultat plus rapide. Puisque la technique artisanale est basée sur le temps d’attente. Pour faire de la viande séchée avec un four, placez- a dans l’appareil sur une grille préalablement huilée. La température du four doit être de 170°C et après un temps de cuisson et de séchage de 6 h, la viande devrait être sèche et prête à la conservation ou à la dégustation. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *